Actualités

CD&B intègre la commission QVT du Medef

Depuis septembre, CD&B participe aux réflexions du comité du Medef consacré à la qualité de vie au travail. Un organe de réflexion ayant pour vocation de diffuser auprès des entreprises les bonnes pratiques en la matière.

Process d’intégration des nouveaux salariés, management et communication interne, environnement de travail… Au sein du comité Capital Humain du Medef, qui se réunit une fois par trimestre, les sujets de réflexion ne manquent pas. Depuis septembre, il compte un nouveau membre : CD&B. « Il a pour mission notamment de repérer les bonnes pratiques en matière de qualité de vie au travail et de les intégrer à une base de données destinée aux directeurs des ressources humaines et aux dirigeants de grandes et de petites entreprises », explique Rémi Mangin, Président-fondateur de CD&B. La problématique sur laquelle cette commission planche en ce moment ? Les « applis » permettant de prendre la température sociale au sein d’une structure en recueillant l’avis des collaborateurs. « Il en existe de nombreuses, nous réalisons donc une étude comparative afin d’identifier les plus performantes. C’est une attente de beaucoup d’entreprises qui, par le biais d’un tel outil, souhaitent donner la parole à leur personnel et prendre en compte leur avis », remarque Rémi Mangin.

Convivialité et la communication interne

En intégrant ce cénacle, CD&B a partagé quelques-unes de ses recettes « maison » destinées à favoriser la qualité de vie au travail. Parmi elles, « le petit déjeuner des collaborateurs », un rendez-vous incontournable au cours duquel, chaque jour, un salarié (y compris les directeurs) prépare le petit déjeuner pour tout le monde de 8 h 30 à 10 h 30. « Un moyen de créer de la convivialité, de favoriser l’intégration des nouveaux venus et de faire émerger des synergies nouvelles », assure Rémi Mangin. Autre moment d’échange incontournable chez CD&B : la réunion générale mensuelle. « Tous les premiers jeudis du mois, elle regroupe dans notre lounge l’ensemble des 120 collaborateurs et leur donne la possibilité d’échanger sur des sujets divers qui vont de l’évolution de la stratégie de la société aux nouveaux projets, en passant par le départ ou l’arrivée de nouveaux salariés », détaille Rémi Mangin. Autre sujet, attendu de la part d’une société experte en transformation des espaces de travail, l’aménagement des locaux. « Tous les deux ou trois ans, CD&B réaménage ses locaux en tenant compte de l’évolution des modes de travail et des nouvelles technologies. Ce sont les salariés qui, au cours d’un hackathon d’une journée, déterminent le nouvel aménagement », précise Rémi Mangin. Autant d’idées qui seront peut-être adoptées par d’autres entreprises. « L’important, c’est de convaincre ceux qui hésitent à se lancer. Des initiatives simples, qui ne coûtent quasiment rien, peuvent considérablement améliorer la qualité de vie au travail », conclut Rémi Mangin.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série