Actualités

En mode coworking

De plus en plus d’entreprises ont recours à la mise en place d’espaces de coworking. Le point sur les attentes et les réticences que ces changements induisent chez leurs salariés.

Près de 400 espaces de coworking se sont multipliés en France ces dernières années. Des lieux où les travailleurs indépendants et les entrepreneurs trouvent l’environnement stimulant dont ils ont besoin.

Du côté des entreprises, les usages évoluent eux aussi : alors très peu courants il y a encore quelques années, les espaces partagés se sont imposés. Le baromètre 2016 sur le bien-être au travail réalisé par OpinionWay pour CD&B révèle que 81 % des collaborateurs dans les entreprises de 100 salariés ou plus cohabitent avec un ou des collègues dans le même espace. Dans le prolongement de ces nouveaux espaces de travail, le coworking permet aux collaborateurs de travailler plus près de chez eux, d’élargir leur réseau ou de rompre avec une certaine forme de monotonie. Encore relativement marginal à l’heure actuelle, il suscite cependant un certain nombre de craintes : la difficulté d’accès aux informations et la peur du déracinement.

Un clivage générationnel

58 % des salariés de moins de 35 ans se déclarent favorables à l’instauration du coworking au sein de leur entreprise. La réticence, elle, se situe du côté des plus de 50 ans : 37 % d’entre eux seulement y sont favorables. Un clivage générationnel qui s’explique facilement, puisque les outils et les espaces collaboratifs font partie d’une tendance impulsée par la génération 15-35 ans : « Dans la pratique, les réticences s’effacent aisément, dès lors que les nouveaux modes de travail font l’objet d’un véritable accompagnement, explique Gaël Montassier, cofondateur et DG de Start-Way. L’ambition doit toujours être de mettre l’utilisateur au centre du processus, pour faire de son lieu de travail un espace de dynamique collective. »

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série