Actualités

Incubateurs : un nouveau modèle pour les espaces de travail ?

Inaugurée en juin dernier à Paris, Station F prévoit d’accueillir 1000 start-up. Avec ses 3000 postes de travail, un café dédié au coworking, son « makerspace », son restaurant et son auditorium, cet incubateur XXL préfigure peut-être les espaces de travail de demain.

« Le plus grand campus de start-up au monde ». La présentation n’a rien d’exagérée : avec ses 34 000 mètres carrés, la Halle Freyssinet, un entrepôt des années 1920 métamorphosé en Station F par Jean-Michel Wilmotte, en impose par son gigantisme. Début septembre, ses premiers occupants ont commencé à prendre possession des lieux. Au total, c’est un millier de start-up qui devraient s’y installer. C’est d’ailleurs pour répondre à leurs attentes que le lieu a été pensé, puisque ses concepteurs ont rencontré des centaines d’entrepreneurs avant d’imaginer son aménagement.

Un environnement idéal pour les start-up

Cet écosystème est composé de trois espaces. La zone « Share » rassemble les espaces événementiels et les services pour les entrepreneurs : l’Anticafé, dédié au coworking, un bureau de Poste nouvelle génération et des bureaux de l’INPI, de l’Urssaf ou encore de BPI France. Elle abrite également un auditorium de 370 places et une « Creativity room », conçue pour les séances de brainstorming. La zone « Create », elle, constitue le réacteur de Station F, avec ses 3000 postes de travail dédiés aux jeunes entrepreneurs. Quant à la zone « Chill », elle accueillera à la fin de cette année un espace de détente et de restauration composé d’une boulangerie, d’un coffee shop, de deux bars et d’un immense restaurant. Le tout ouvert 24h/24 et 7j/7 et accessible au grand public. Bref, un environnement idéal pour les jeunes créateurs d’entreprises. « La Station F s’apparente à un incubateur idéal. Mobilier connecté, espaces adaptés à toutes les situations de travail, services… ses occupants ont à leur disposition tout ce qui leur permettra d’accélérer le développement de leur projet », analyse Michel Ciucci, directeur général de CD&B. D’autant qu’en plus, autour d’eux graviteront des acteurs emblématiques du numérique comme Amazon Web Services, Facebook, Zendesk, Vente-Privée ainsi que plusieurs fonds d’investissements, chargés de les accompagner. Dans cette ville dans la ville, à la fin de 2018, trois tours de 100 appartements chacune sortiront de terre. Elles permettront de loger de jeunes entrepreneurs venus du monde entier. Des cultures entrepreneuriales diverses qui favoriseront encore davantage les échanges et la créativité des locataires de cet incubateur décidément hors normes.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série