Actualités

L’art d’intervenir en site occupé

Parmi les difficultés rencontrées par les hôteliers, les travaux offrent une des problématiques les plus anxiogènes, qu’ils soient de rénovation, de changement de concept ou de mise en conformité….

Parmi les difficultés rencontrées par les hôteliers, les travaux offrent une des problématiques les plus anxiogènes, qu’ils soient de rénovation, de changement de concept ou de mise en conformité…. Fermeture partielle ou totale, diminution du chiffre d’affaires à plus ou moins long terme, les pertes sont difficiles à calculer et anticiper. 

Pour autant, une solution répond à de nombreuses attentes ; continuer à travailler tout en améliorant l’offre destinée à ses clients : l’art d’intervenir en site occupé.

L’intervention ensite occupé est la clef d’une réalisation optimale des travaux tout en conservant un outil d’exploitation en fonctionnement. Pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à des professionnels capables d’anticiper toutes les taches afférentes à ces travaux afin de ne pas altérer le bien-être des clients.

En effet, ces derniers ne doivent pas être impactés par ces changements esthétiques ou techniques. Dès lors, communiquer ou superviser l’ensemble des acteurs du projets, très en amont de la phase chantier est un élément primordial. Bien choisir ses équipes, les former et les sensibiliser est un second principe déterminant pour ce type d’intervention.

L’intervention en site occupé, c’est également un phasage quotidien des travaux avec des tranches horaires dédiées à chaque type de travaux afin de s’adapter au maximum à l’exploitation de l’hôtel mais aussi selon les cas, de son restaurant, son bar, son SPA ou tout autre services proposés par l’hôtelier. Le planning doit être ajusté au jour le jour.

En site occupé, les hôteliers auront tendance à choisir une entreprise générale ou un contractant général (tel que CD&B) pour un pilotage plus fin et plus réactif des corps d’état et pour anticiper les imprévus. L’organisation du chantier est plutôt réfléchie en termes de lieux, de zones d’intervention que de corps de métiers ou de tâche. La maitrise des achats, du phasage des livraisons et la logistique des approvisionnements en matériaux sont des éléments cruciaux de la bonne réussite d’un chantier en site occupé.

En conclusion, l’art d’intervenir en site occupé ne s’invente pas. C’est un procédé singulier, qui s’adapte à de très nombreux cas de figure, et qui permet aux professionnels de l’hôtellerie de maintenir une activité tout en améliorant l’expérience proposée aux clients.

Amaury Degroote

Directeur du pôle hôtel de CD&B

http://www.cdb.fr/hotels.html

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série