Actualités

Salon de l’immobilier d’entreprise : CD&B, précurseur !

Du 30 novembre au 2 décembre 2016, CD&B était présent lors du Salon de l’immobilier d’entreprise. L’occasion d’échanger avec les acteurs du secteur, et d’effectuer un travail de veille sur les innovations dans le domaine.

Il y avait du monde au Palais des Congrès lors du Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) : en tout, pas moins de 450 sociétés et collectivités étaient présentes lors de cet événement de référence dédié aux acteurs de l’industrie immobilière. Parmi les participants, 17 personnes de CD&B ont fait le déplacement : « nous nous devions d’être présents, pour échanger et pour communiquer sur notre actualité, explique Olivier Hovart, directeur général adjoint de CD&B. Il était également important pour nous de faire un point sur les dernières tendances du secteur. »

L’omniprésence du digital

Et pour cause : cette 15e édition du SIMI, placée sous le signe du dynamisme, a mis en avant les thématiques dédiées à l’innovation et aux enjeux liés à la RSE dans l’immobilier tertiaire, avec un intérêt croissant pour les technologies développées par et pour l’usager. En tout, plus de 90 conférences et débats répartis en 9 cycles thématiques ont permis aux participants de découvrir les nouveaux usages liés à l’omniprésence du digital dans notre quotidien : « les thématiques liées aux technologies ont été largement abordées sur le salon, via le digital et de nombreuses applications, dont la réalité virtuelle, confirme Olivier Hovart. Cela nous a permis de constater que notre expertise en la matière, développée depuis quelques années notamment avec We Square et l’usage de la 3D, était judicieuse. Et cela nous a confortés dans notre vision stratégique : nous sommes, de ce point de vue, un acteur très pertinent du secteur. »

Intégrer le bien-vivre dans les lieux de vie au travail, facteur de performance : une priorité

Autre constat ressortant de cette édition du SIMI : qu’il s’agisse d’environnement, de santé, de bien-être, ou de qualité de vie, l’usager en particulier et l’humain en général sont replacés au cœur des préoccupations des acteurs de l’immobilier tertiaire. « L’utilisateur revient clairement au centre des attentions, s’enthousiasme Olivier Hovart. Et, là aussi, c’est une très bonne nouvelle pour CD&B : nous avons très bien anticipé cette tendance puisque, depuis des années, nous privilégions une approche centrée sur l’utilisateur, ses besoins et la façon dont on peut améliorer son bien-être au travail, facteur de performance au sein des organisation, au travers notamment de l’impact de l’aménagement des espaces de travail, et des nouveaux modes de travail plébiscités par la génération des millenials. Nous disposons d’une expertise solide en matière de tenant knowledge, et avons échangé avec de nombreux investisseurs soucieux de mieux intégrer les utilisateurs en amont de leurs réflexions. »

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série