Actualités

Interview du mois : Cecile Tournebœuf

Workplace Efficiency
Questionnez les utilisateurs en amont !

Workplace Efficiency, c’est le nom du questionnaire imaginé par CD&B et le cabinet Leesman. L’objectif : mettre l’humain au cœur du projet d’aménagement des espaces de travail pour affiner la direction à donner aux travaux d’aménagement. Explications de Cécile Tournebœuf, chef du projet.

Qu’est-ce que le questionnaire Workplace Efficiency ?

Afin d’optimiser les travaux que nous réalisons pour les entreprises, nous avons décidé d’intervenir plus en amont. L’idée est de sonder les collaborateurs sur des questions de bien-être au travail au sens large, pour ensuite proposer des interventions en adéquation maximale avec leurs besoins. Le Workplace Efficiency a été conçu en lien avec le cabinet Leesman en ce sens : en douze minutes, les collaborateurs répondent en ligne à des questions liées à leur espace de travail, tant en termes d’activités, que d’équipements et de services, mais aussi à des questions orientées sur l’impact que leurs espaces de travail ont sur leurs échanges et leur bien-être. L’analyse des résultats fait ressortir les axes les plus pertinents sur lesquels travailler. Nous organisons ensuite des entretiens individuels et collectifs, puis des ateliers focalisés sur les enjeux jugés les plus importants.

Dans quel cadre proposez-vous aux entreprises d’avoir recours à ce questionnaire ?

Les entreprises qui ont des projets de rénovation des espaces de travail sont bien entendu les premières en ligne de mire, mais nous conseillons également le questionnaire lors de nos missions d’accompagnement au changement. L’avantage du questionnaire est qu’il permet de lancer efficacement la communication autour d’un projet, puis de rebondir sur les résultats pour lancer des ateliers ciblés.

Quels sont les retours des entreprises ?

Le questionnaire est proposé depuis deux ans aux entreprises de plus de cent collaborateurs. Tetra Pak et Orangina font par exemple partie de nos derniers clients. L’outil est très bien perçu parce qu’il fait participer les collaborateurs aux aménagements de l’entreprise. L’émulation collective autour du projet devient possible, au-delà du comité de pilotage !

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série