Actualités

WorkShow 2017 : concilier optimisation de l’espace et attentes des salariés

Le 10 octobre se déroulait à Paris la 13e édition de WorkShow, un événement dédié aux environnements de travail auquel participaient 250 décideurs (directeurs Environnement de travail, Immobilier…) ainsi que des prestataires. Intervenant de la table-ronde « Transformation des espaces : par où commencer ? », Nicolas Chereau, directeur expertise utilisateurs chez CD&B, revient sur les échanges qui ont eu lieu à cette occasion.

Pour quelles raisons souhaitiez-vous participer au WorkShow ?

Aujourd’hui, de nombreux dirigeants s’interrogent sur les modes de travail au sein de leur entreprise et sur la manière dont les espaces de travail doivent s’y adapter. Un questionnement suscité par le fait qu’il y a de plus en plus souvent une inadéquation entre les espaces de travail et les besoins des collaborateurs. Souvent, les décideurs s’interrogent sur la marche à suivre pour concilier l’optimisation de l’espace et les attentes de leurs salariés. D’autant qu’il faut à la fois répondre aux attentes des professionnels expérimentés et à celles des jeunes talents, pour lesquels ces sujets constituent des critères de choix d’un employeur. Participer à cet événement était donc l’occasion pour CD&B de présenter une méthodologie permettant de résoudre cette équation. Et celle-ci semble avoir fait ses preuves puisqu’à la suite de cette table ronde, CD&B a reçu un grand nombre de sollicitations, dont une pour un gros projet de regroupement concernant plus de 500 personnes.

De quelle manière avez-vous orienté votre intervention ?

Nous avons choisi de nous appuyer sur un cas client, en l’occurrence celui de F. Iniciativas, une société de conseil en financement de la R&D qui a décidé de rassembler ses 150 collaborateurs, jusqu’ici dispersés sur plusieurs sites, en France et en un lieu unique. Mais au-delà, F. Iniciativas souhaitait créer plus d’unité, favoriser les échanges et la cohérence, améliorer les conditions et les espaces de travail, en apportant plus de confort et de bien-être. Nous les avons accompagnés dans cette démarche, depuis la mise en place d’ateliers destinés à recenser les attentes et les besoins des collaborateurs jusqu’au suivi du chantier, qui a été livré récemment.

Vous évoquez l’implication des collaborateurs, est-ce une étape essentielle ?

C’est une étape parmi d’autres, mais elle s’avère indispensable si l’on souhaite assurer la performance de tous, développer les synergies, favoriser la convivialité, être innovant et, in fine, changer de modèle, en permettant des modes de travail plus mobiles, plus souples, plus créatifs, via lesquels les collaborateurs sont davantage susceptibles de s’épanouir. D’ailleurs, la meilleure preuve que cette réflexion englobant modes de travail et espaces de travail progresse, c’est que nos interlocuteurs ne sont plus uniquement des responsables immobiliers, mais aussi des directeurs des ressources humaines.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter

Série