Actualités

Aller vers le coworking, lentement mais sûrement…

Les espaces de coworking ont le vent en poupe, accueillant de plus en plus de salariés d’entreprise en quête d’un bureau performant et convivial. Pourtant, se lancer dans de nouvelles manières de travailler exige de l’anticipation et une certaine vigilance. Explications.

Les start-ups américaines ont créé l’engouement autour du concept si bien que, peu à peu, les entreprises françaises se laissent tenter par l’aventure et commencent à proposer à leurs salariés ce type d’espace de travail.  Mais attention : proposer le travail en espace de coworking implique une réflexion de fond, sous peine de ne pas remporter l’adhésion : « quand on pense au coworking, on réfléchit avant tout en termes de tendance d’aménagement, et c’est un tort, explique Cécile Tournebœuf, responsable Aire H chez CD&B. Pour que l’espace soit réellement innovant, imaginer sa structure ne suffit pas. Il faut aussi et surtout réfléchir à la manière dont les collaborateurs vont s’approprier cet espace, et prendre en considération les réticences qu’ils expriment souvent dès lors que l’on touche à l’organisation de leur travail. » 

Une évolution participative

Afin de vaincre les résistances en amont, CD&B travaille en lien avec LBMG, un cabinet de conseil spécialisé dans le « travailler autrement » : « LBMG nous apporte leur expérience en matière de mobilité du travail, explique Cécile Tournebœuf. De notre côté, nous nous attachons à concevoir les fonctionnalités et les usages des espaces tout en y associant la recherche de bien-être pour chacun des collaborateurs. Nous organisons ainsi des ateliers à destination de ces derniers pour leur permettre d’exprimer leurs craintes, intégrer leurs idées, et parvenir à un résultat satisfaisant pour toutes les parties prenantes. »

Expérimenter pour rassurer

Un accompagnement vigilant qui permet au coworking de faire ses premiers pas dans des entreprises jusque-là très traditionnelles, telles que les entreprises de l’industrie du luxe : « un de nos clients prestigieux voulait s’ouvrir à de nouvelles manières de fonctionner, mais il fallait prendre en compte certaines contraintes de confidentialité, et l’image que souhaitait véhiculer l’entreprise, explique Cécile Tournebœuf. Nous avons décidé ensemble de commencer par étudier un espace test, sorte de laboratoire de coworking et d’expérimentation, où sont venus s’installer certains collaborateurs mais aussi quelques entreprises partenaires. Cela permet de faire une transition douce, et les retours que nous avons montrent que l’espace est occupé et fonctionne bien ». Pour faire évoluer ses habitudes, rien ne vaut une réflexion en amont, de l’anticipation, et des expérimentations ! 

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter