Actualités

CD&B rejoint le Lab RH

Promouvoir l’innovation dans les ressources humaines et favoriser le bien-être au travail : telle est la vocation du Lab RH. Une démarche à laquelle CD&B est désormais associée.

C’était il y a tout juste trois ans. Quelques professionnels des ressources humaines et fondateurs de start-up se regroupaient au sein d’une association baptisée le Lab RH pour promouvoir l’innovation RH sous toutes ses formes. Aujourd’hui, ce « lab » regroupe 600 adhérents, dont 400 start-up, 50 grandes entreprises, mais aussi des écoles et des laboratoires de recherche. Tout récemment, CD&B a rejoint ce réseau qui constitue aujourd’hui un véritable écosystème. « Nous avons été séduits par l’attention portée au bien-être au travail qui est au cœur de l’activité de CD&B, mais aussi par les valeurs portées par le Lab RH, notamment la transparence, l’ouverture, l’audace et l’exigence », explique Yann Scavennec, responsable RH de CD&B. Pour celui-ci, la participation de CD&B au Lab RH s’inscrit dans une volonté d’ouverture mise en œuvre depuis plusieurs années, à l’image du partenariat noué avec la chaire de l’innovation managériale et d’excellence opérationnelle de l’ESSEC. Et les objectifs sont multiples. « Le résultats des réflexions menées au sein du Lab RH sont susceptibles de bénéficier à nos salariés mais aussi à nos clients. Par ailleurs, parmi les adhérents se trouvent des experts, dans des domaines comme la digitalisation et l’organisation, avec lesquels nous pourrions être amenés à collaborer sur certains dossiers », assure-t-il. 

Un fourmillement d’initiatives

Au sein du Lab RH, les échanges et les réflexions en commun se déroulent de manière formelle et informelle. « Il y a les discussions par le biais de Slack, mais aussi des occasions de se rencontrer, le Lab RH organisant régulièrement des événements », explique Yann Scavennec. Ateliers consacrés à l’intelligence collective et à la manière de la faire émerger, afterworks consacrés à la qualité de vie au travail ou à la digitalisation des organisations… « De plus, il propose la participation collective à des événements dédiés aux ressources humaines et organise des manifestations sur mesure, en lien avec les centres d’intérêt de ses membres », complète Yann Scavennec. En prime, l’association ne manque pas de projets : en lien avec la CNIL, les organisations syndicales et le ministère du Travail, elle met la dernière touche à une charte éthique des usages du numérique en entreprise. Elle prévoit aussi de lancer un accélérateur de start-up. Un fourmillement d’initiatives dans lesquelles CD&B pourra s’impliquer.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter