Actualités

CD&B se réorganise pour valoriser son offre client

CD&B se dote d’une nouvelle organisation. L’objectif : simplifier les modes opératoires en rassemblant les équipes autour de pôles classés par types d’actifs. Explications.

En 2002 naissait Facilitem. Depuis cette date, la société a fait bien du chemin, gardant sans cesse en ligne de mire l’amélioration du quotidien en entreprise par la transformation des espaces de travail. « Le rachat de Office Setups en 2010 a marqué un tournant, se souvient Olivier Hovart, directeur général adjoint. Nous abritions désormais plusieurs sociétés autour d’une marque ombrelle, que nous avons formalisée avec la création de la holding CD&B la même année. Chaque société avait alors son histoire propre, une culture assez ancrée et une identité forte auprès de nos clients. De fait, la culture CD&B a émergé par consolidation des mimétismes et du liant qui s’est créé au quotidien entre les équipes et au fur et à mesure des opérations. » 

Une évolution naturelle

Rassemblées dans les mêmes locaux en 2013, les équipes de CD&B ont en effet appris à se connaître tout en gardant des bureaux d’études, des équipes exécutives et des pôles d’assistance propres. « Il était important de prendre le temps d’apprendre à travailler ensemble, explique Olivier Hovart. Aujourd’hui, voilà trois ans que nous évoluons côte à côte, et avec la création juridique de la holding début 2015, faisant disparaître les sociétés historiques, le moment était bien choisi pour nous réorganiser et ainsi optimiser nos forces. »

Une organisation en cinq pôles

Aussitôt dit, aussitôt fait : CD&B compte désormais cinq lignes métiers distinctes, regroupant les talents et les compétences de chacune des sociétés historiques autour de pôles spécialisés. Au programme, le département Workplace dédié au design et à l’aménagement pur pour les utilisateurs directs, le département Build dédié aux travaux pour le compte d’investisseurs et d’utilisateurs indirects, le pôle Éducation pour tout ce qui concerne les établissements scolaires recevant du public, le pôle Hôtels, et le pôle Mobilier. « Avec cette nouvelle organisation par classes d’actifs, nous mettons en lumière les spécificités qui font les qualités de nos équipes, et nous mutualisons les bonnes pratiques », indique Olivier Hovart. Et de conclure : « Nous gagnons en clarté, nous améliorons notre visibilité et la lisibilité de ce que les clients peuvent trouver chez nous, et nous renforçons notre efficacité. » Pari gagné.

Chiffres clés

CD&B, c’est :

Le premier cabinet français et indépendant expert en transformation d’espaces de travail

95 collaborateurs

284 projets traités en 2015

5200 postes de travail installés

20 % de croissance annuelle

41 millions d’euros de chiffre d’affaires

20 % de chiffre d’affaires réalisé avec des clients fidèles

Workplace :

17 millions de chiffre d’affaires

144 anciens clients accompagnés

88500 mètres carrés aménagés

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter