Actualités

FAZ :L’art d’être zen au travail

L’artiste FAZ signe des œuvres qui habitent tous les univers, la maison, le jardin, des espaces publics mais aussi les espaces professionnels. Ou quand l’art vient donner un supplément d’âme à un environnement de travail.

La qualité de l’environnement de travail a une influence déterminante sur le bien-être des salariés qui, plus créatifs et moins stressés, améliorent sensiblement leur productivité. Un cercle vertueux que CD&B promeut auprès de ses clients, convaincue des bénéfices d’un aménagement pensé et intelligent. Cette réflexion a mené CD&B à collaborer avec l’artiste FAZ dont les œuvres ponctuent les espaces de travail de grandes bouffées de rêve.

De la nature dans le lobby

Deux des sculptures de FAZ accueillent les visiteurs de CD&B dans l’espace de détente situé à l’entrée. L’une, de format carré, présente en relief des ondulations minérales, tandis que la seconde évoque une vague, « un petit frisson », comme la définit l’artiste. « Je travaille beaucoup autour du thème de la nature et de ses forces naturelles, mes inspirations sont aquatiques, minérales et organiques », explique-t-elle. « Ce que je propose est généralement très doux, et ici, j’ai voulu transmettre quelque chose d’apaisant, de reposant : dans un environnement de travail où chacun s’investit dans ses tâches et se trouve confronté à des situations complexes, parfois stressantes, j’ai voulu insuffler un tempo plus lent, une respiration, un moment de calme. » On l’aura compris, dans ses réalisations tout en fluidité, l’artiste s’inspire du feu, de l’eau, de l’air et de la terre, à la fois pour leur puissance rédemptrice mais aussi pour leur fragilité. Elle célèbre la générosité de la vie.

Séparer sans cloisonner

FAZ a également opéré au cœur même de l’environnement de travail, pour ponctuer l’espace entre les bureaux de la direction et le plateau. « Je voulais trouver un moyen d’isoler l’espace, sans pour autant couper ceux qui se trouvent à l’intérieur du reste de l’équipe », explique FAZ. « J’ai donc imaginé un moucharabieh de huit mètres de long, qui laisse passer la lumière tout en préservant les occupants de l’agitation alentour. Sur cette œuvre, assez technique à installer, j’ai privilégié la poésie et la délicatesse. » 

Véhiculer une énergie

Des intentions que les collaborateurs de CD&B et les visiteurs semblent percevoir, au grand plaisir de l’artiste : « Certains m’ont dit qu’ils se sentaient captivés par les images que mes œuvres évoquaient, et que devant elles, ils se sentaient juste bien, plus sereins, apaisés. Apparemment il s’en dégage une énergie positive qui procure de la sérénité, c’est exactement ce que je souhaitais faire passer, j’en suis très fière ! »

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter