Actualités

L’aménagement des locaux : un composant clé de la marque employeur

Dans les secteurs où la guerre des talents fait rage, mais pas uniquement, les recruteurs peaufinent en permanence leur marque employeur. Un outil destiné à promouvoir l’identité de l’entreprise auprès des candidats, dont l’aménagement des locaux fait partie intégrante.

C’était au début des années 2000, mais personne n’a oublié les images du siège historique de Google. À l’époque, c’était l’incarnation du cool, au point qu’en quelques années l’entreprise fondée en 1998 s’est vite imposée comme l’une de celles où les jeunes diplômés du monde entier rêvaient de travailler. « Un coup de maître car à l’époque, les sociétés du secteur des technologies n’étaient pas si attirantes qu’aujourd’hui pour les étudiants », rappelle Julie Giraud-Avril, responsable de l’offre Espaces Apprenants chez CD&B. À la suite de Google, de nombreuses sociétés du web et de la tech ont tenté de surfer sur la même vague, avec un succès parfois mitigé. Normal, s’il faut en croire Julie Giraud-Avril. « Pour avoir un retentissement positif en termes d’image, l’aménagement des locaux doit réellement refléter la culture de l’entreprise », analyse-t-elle. En clair, il ne sert à rien de se doter d’un baby-foot, d’une salle de sieste ou d’un minigolf si, par ailleurs, le management fonctionne à l’ancienne, menant ses troupes à la baguette et bridant les manifestations de créativité. L’authenticité est donc de mise. « Les experts de l’aménagement doivent prendre le temps d’identifier ce qui fait l’ADN de chacun de leurs clients pour leur proposer du sur-mesure », souligne Julie Giraud-Avril.

 

L’aspect le plus visuel de la marque employeur

En quelques années, le concept de « marque employeur » a fait du chemin, en s’imposant largement, jusque dans les plus petites structures. Objectif ? « Attirer, mais aussi et surtout fidéliser les talents », insiste Julie Giraud-Avril. Parmi ces éléments constitutifs figurent le niveau des rémunérations, les avantages sociaux, les possibilités de se former, les évolutions de carrière… mais aussi les locaux de l’entreprise. « Ils doivent être adaptés aux métiers de l’entreprise, aux modes de travail des collaborateurs, tout en leur offrant un maximum de confort », note Julie Giraud-Avril. Et de services, faut-il ajouter puisque désormais, services de conciergerie, livraisons de produits frais issus de circuits courts, salle de sport ou crèches contribuent aussi à la qualité de vie au travail. « L’aménagement des locaux est primordial parce qu’il est matériel, visuel, à l’inverse d’autres aspects de la marque employeur », remarque encore Julie Giraud-Avril. Et il est d’autant plus visible que les millennials n’hésitent pas à poster sur Snapchat ou sur Instagram des photos et des vidéos les mettant en scène dans leur espace de travail, jouant ainsi les ambassadeurs de l’image de marque de leur employeur.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter