Actualités

Le Flex Office, qu’est-ce que c’est ?

Travailler depuis son domicile ou n’importe quel espace de travail en fonction de ses obligations, de ses possibilités et de ses envies, sans avoir à se soucier de l’accessibilité de ses données et documents de travail ? C’est possible, et c’est tout l’enjeu du Flex Office.

Travailler depuis un poste fixe et personnel, voilà qui a fait son temps : réalisant que leurs ratios d’occupation de l’espace étaient la plupart du temps de l’ordre de 70 %, les entreprises sont de plus en nombreuses à réfléchir à de nouvelles manières d’envisager le travail, encouragées en cela par les pratiques innovantes en la matière de certains pays nordiques. L’une de ces pratiques est le Flex Office. Au programme : « l’activity based working », qui privilégie une organisation du travail en fonction de la tâche à effectuer, et la mise en place de structures d’informations délocalisées, permettant d’avancer sur ses dossiers où que l’on se trouve. Si en France, le Flex Office fait encore l’objet de quelques réticences de la part des collaborateurs, attachés à leurs habitudes et à la personnalisation de leur poste de travail, l’évolution est perceptible : ainsi, 70 % des salariés en Île-de-France seraient prêts à expérimenter de nouveaux modes de travail. 

Des bénéfices pour tous

De fait, les bénéfices du Flex Office sont multiples : réduisant les coûts pour l’entreprise, cette manière de travailler facilite aussi bien évidemment un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les collaborateurs, mais elle offre également davantage d’autonomie et de responsabilités, améliorant dès lors l’engagement vis-à-vis de leur entreprise. En effet, le fait de fonctionner non plus sur des temps de présence mais sur des objectifs à remplir, et sur la confiance vis-à-vis des salariés, induit un climat agréable et stimulant, propice à l’enthousiasme, à la créativité et à l’esprit d’équipe. Reste à gérer au mieux la transition vers ce mode de fonctionnement atypique. Le mot d’ordre ? Anticiper, impliquer très en amont les salariés pour répondre à leurs questionnements, et les solliciter pour participer à la réflexion autour de l’aménagement de l’espace... Une façon pertinente de faire la transition vers un lieu de travail collaboratif à fort ancrage culturel.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter