Actualités

L’humain au cœur des projets immobiliers

Le 8 octobre dernier, la quinzième édition du Workshow s’est déroulée à Paris. Un grand « talk » accueillant des décideurs qui a permis de confirmer que désormais, les salariés étaient au cœur de la conception de nouveaux espaces de travail.

 

Directeurs des environnements de travail, des achats ou des ressources humaines… Près de 200 décideurs ont assisté le 8 octobre, à l’Elyseum à Paris, au Workshow. Un grand talk-show d’une demi-journée autour des environnements de travail auquel une trentaine de speakers ont participé, intervenant notamment sur la qualité de vie au travail, le mobilier, le confort des espaces de travail ou encore l’exploitation des bâtiments. Parmi eux, Nicolas Chéreau, Directeur Commercial chez CD&B et Audrey Eberhardt, DRH du Groupe SATEC, venus présenter ensemble le projet du nouveau siège de ce courtier en assurance.

La coconstruction, facteur clé de réussite d’un projet

Le choix de donner un coup de projecteur sur cette réalisation ne doit rien au hasard. « Pour la direction du groupe, ce projet présentait des enjeux importants. D’abord parce qu’il s’agissait d’un déménagement de Paris, où le siège était historiquement implanté, à Levallois. Mais aussi parce qu’il devait être l’occasion de repenser entièrement l’environnement de travail et de repositionner la marque employeur », explique Nicolas Chéreau. Un contexte dans lequel CD&B a eu l’occasion de déployer toute la palette de ses services, depuis la phase d’audit de l’organisation jusqu’à la réalisation des travaux, en passant par la mesure du taux d’occupation des espaces de travail et la définition de nouveaux aménagements en total flex office. « Les salariés ont été largement associés à la genèse de ses nouveaux locaux, par le biais d’ateliers de coconception. Ils ont même été moteurs », assure Nicolas Chéreau. Une démarche participative à laquelle adhèrent de plus en plus de dirigeants, s’il faut en croire les échanges qui ont eu lieu à la suite de la présentation. « La nécessité de placer l’humain au cœur des projets immobiliers pour en assurer la réussite se diffuse de plus en plus largement, constate Nicolas Chéreau. Auparavant, on cherchait simplement de nouveaux locaux. Désormais, on analyse les attentes des collaborateurs avant de partir en quête d’un site susceptible d’y répondre. » Autrement dit, parce qu’ils ont un impact en termes d’image et influent sur l’attractivité et la fidélisation, les projets immobiliers se sont transformés en véritables projets d’entreprise.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter