Actualités

Orgatec : une édition 2018 haute en couleur

Flexibilité du mobilier, couleur, souci des ambiances sonores… La dernière édition du salon Orgatec vient confirmer des tendances apparues ces dernières années. Retour sur cet événement professionnel avec Suzanne Montagner et Pascale Thibault, architectes d’intérieur chez CD&B.

Dédié à l’équipement et au mobilier de bureau, le salon Orgatec, qui se déroule tous les deux ans à Cologne, attire des milliers de professionnels de l’aménagement à chacune de ces éditions. Cette année encore, en octobre, ils étaient nombreux à arpenter ses allées, en quête de nouveauté. Premier constat, la couleur était au rendez-vous ! « Avec une tendance aux ambiances monochromes, une même couleur habillant les cloisons, le mobilier et les accessoires de bureau », précise Suzanne Montagner. De son côté, Pascale Thibault a relevé un intérêt marqué des exposants pour les solutions facilitant la flexibilité et la modularité des espaces. « Les roulettes étaient partout, sur les bureaux, les armoires, les cloisons et même les gradins », remarque-t-elle.

Des tendances confortées

La visite du salon confirmait aussi la préoccupation des éditeurs pour le bien-être et la santé des salariés. « Au-delà des propositions désormais classiques comme les bureaux assis-debout qui se généralisent, certains exposants ont présenté des produits originaux, comme cette banquette au design enveloppant équipée d’un dispositif de massage intégré, destinée à la sieste », raconte Suzanne Montagner. Autre thématique sur laquelle les innovations sont légions, le confort acoustique. « Au-delà des matériaux eux-mêmes, de nombreuses solutions étaient présentées, notamment des cadres acoustiques à placer sur les postes de travail, autour des écrans », explique Pascale Thibault. L’édition 2018 d’Orgatec a aussi permis de vérifier une fois encore la disparition progressive de la frontière entre le mobilier pour l’habitat et celui des espaces de travail. « Des ambiances plus conviviales et plus chaleureuses qui font la part belle aux textiles, notamment aux rideaux », souligne Suzanne Montagner. Bref, le « comme à la maison » a de beaux jours devant lui.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter