Actualités

MAISON&OBJET : la déco maison s’invite au bureau

Début septembre, MAISON&OBJET dévoilait les dernières tendances en matière de décoration et de design. Un salon inspirant qui, lors de cette édition, a confirmé la tendance du « comme à la maison » au bureau.

Entièrement repensé ! Cette année, MAISON&OBJET s’est offert une nouvelle jeunesse, en réorganisant entièrement ses différents secteurs afin de donner une meilleure lisibilité à l’offre du salon et ainsi faciliter la visite des acheteurs. Une réussite, s’il faut en croire la fréquentation (76 500 visiteurs uniques) et la diversité des marques représentées : plus de 3100, dont près de 650 nouveaux exposants. « C’est un salon dense, riche, inspirant, dont on ressort avec des images plein les yeux et des idées plein la tête. Il permet de réaliser une veille pointue sur les dernières tendances et les innovations », assure Élise Bonnavent, responsable des relations fournisseurs au sein du Pôle mobilier de ‎CD&B, qui s’est concentrée sur le Pôle maison, divisé en quatre univers : « Today » consacré aux meubles contemporains, « Forever » dédié aux intemporels, « Unique & Eclectic » proposant une ouverture sur les cultures du monde et les matériaux naturels, et « Craft, métiers d’art » centré sur l’artisanat d’art.

 

Effacement des codes distinctifs habitat bureaux, XXL et végétalisation

Premier constat de cette habituée du salon, la disparition progressive de la frontière entre l’habitat et les espaces de travail. « Dans leurs catalogues, les fabricants grand public intègrent de plus en plus des produits susceptibles de s’intégrer dans les bureaux », remarque-t-elle. Une tendance en lien avec l’attente des salariés, notamment parce que la distinction vie perso/vie pro tend à s’estomper. « Mais aussi parce qu’ils sont de plus en plus sensibles à l’ergonomie, au confort et à la convivialité des lieux où ils travaillent », complète Élise Bonnavent. Tapis, luminaires, accessoires… Autant d’objets destinés aux bureaux qui reprennent les codes de l’habitat. Autre tendance très présente lors de ce salon, le « XXL ». « Objets décoratifs ou luminaires… de nombreux exposants proposaient des pièces surdimensionnées », note Élise Bonnavent. Confirmation, également, de ce cru 2018 de MAISON&OBJET, l’envie de nature et de vert. « La végétalisation était très présente sur les stands, mais il y avait aussi beaucoup de représentations d’animaux appliquées sur des coussins ou du papier peint, et aussi sous forme de statues », relate la responsable des relations fournisseurs au sein du Pôle mobilier de ‎CD&B qui attend avec impatience de découvrir les « pépites » présentées lors de la prochaine édition du salon.

Dernières actualités

Vous voulez rester informés ?
Abonnez-vous à notre newsletter